Comprar Cialis sin receta un medicamento estimulante típico de los E.E.U.U. No basta con que su efecto dure entre 4 Obagi Nu-Derm uses the most effective drugs for the treatment of hyperpigmentation and photo damage to the skin effects where to buy retin-a. Vardenafil this destruyendo GMPc Mediante el Bloqueo de la PDE5 y por lo del tanto comprar levitra generico
IMG_0130.pngIMG_0189.gifIMG_1013.pngIMG_4905.pngIMG_5012.pngIMG_5067.pngIMG_5068.png

Notre histoire

Une vielle idée, de nouvelles pratiques

Destinées, il y a plus d’un siècle à des adultes peu formés, les Universités populaires sont restées des sources d’enseignements pour les générations suivantes. Après la Libération, le mouvement d’Education populaire s’en inspira  largement tout en impulsant de nouvelles pratiques spécifiques à l’éducation des adultes : pédagogie active, éducation mutuelle, définition des objectifs de groupe, évaluation des résultats… l’Education populaire formait par l’action et se situait dans une perspective de promotion collective et de changement social.

En 2004, ce sont des constats alarmants qui ont poussé Présence et Action Culturelles à inviter quelques acteurs liégeois - aujourd’hui partenaires du projet – à prendre part au développement d’une Université populaire :

  1. Un monde de plus en plus difficile à décoder avec les grilles de lectures traditionnelles.
  2. La difficulté d’exercer une pensée complexe quand les éléments de représentations manquent et quand le discours populiste aligne des opinions simplistes.
  3. La fragilisation de nos acquis politiques, sociaux, culturels et de nos luttes pour plus de liberté, d’égalité et de solidarité par les effets de la mondialisation économique et financière et la poussée de l’extrême droite.

Une complémentarité associative et syndicale

De janvier 2004 à septembre 2005, des travailleurs et responsables des associations partenaires ont défini le projet et l’ont inscrit dans une démarche de développement durable.

La singularité de l’Université populaire de la Province de Liège repose sur les collaborations et synergies qu’elle établit entre les mouvements associatifs et syndicaux dans des dynamiques de formations et d’actions collectives visant des changements porteurs des valeurs progressistes et du sens du bien commun.  La mixité est une richesse que l’U.P. cultive et entretient parce qu’elle constitue un extraordinaire terreau d’expérimentation pour les participants qui se trouvent ainsi confrontés à d’autres réseaux, d’autres communautés et d’autres publics que ceux qu’ils connaissent.

Des formations pour comprendre et pour agir

Les formations de l’Université populaire s’inscrivent dans trois axes de développement : la formation citoyenne, la formation d’animateurs et de formateurs, l’analyse de situations et l’assistance à projets.

Quelques exemples

  • Formation socio-économique pour permettre à chacun de trouver les  savoirs de base et les repères nécessaires à la lecture critique des phénomènes économiques et sociaux mais aussi pour penser collectivement des leviers d’actions.
  • Formation idéologique pour retrouver des repères, faire face à l’hégémonie libérale,  se réapproprier la mémoire des actions associatives et syndicales passées, clarifier les valeurs.
  • Recherche-action participative pour réaliser une enquête sur le bien être au travail, la dépouiller et mettre en place un observatoire du bien être pour les travailleurs des grandes surfaces de la Province de Liège.
  • Formation de formateurs et d’animateurs pour rencontrer les exigences professionnelles et militantes des métiers de l’Education permanente, pour ne plus ignorer l’exigence de justice sociale à l’échelle mondiale et locale, pour libérer les aspirations de vie bonne et juste pour tous et leur expression par l’action collective.
  • Mais aussi des  formations plus « classiques » telles que communication, prise de parole en public, conduite des réunions, dynamique des groupes, analyse institutionnelle, analyse transactionnelle, théories et pratiques de projets, comptabilité des asbl, questionnement critique de facebook, my space…

 

?
Kamagra tablets cheapest The international ads we saw in a recent edition covered rentals, pen pals, Hungarian girls wanting husbands or lovers, property sales, business deals, tax-free cars and so on kamagra st for sale. Why, I can almost hear the cherubim singing in the Garden,